L'expo

À voir au Domaine du Chapitre à Villeneuve-lès-Maguelone du 17 au 23 septembre et au Domaine d'O à Montpellier du 28 septembre au 4 octobre

Sculptures cinétiques, installations en mouvement, elles nous parlent du fragile équilibre de nos vies, elles nous incitent à laisser le temps filer, à rêver… 38 artistes plasticien(ne)s, bricoleur(se)s du mouvement vous proposent cette drôle d’exposition, passerelle ludique entre l’art, l’éducation et la science.
Le collectif Avis de chantier est heureux de vous présenter cette grande et belle exposition « d’Art Contemporain Populaire », elle est pour vous !

Maïa Amiel
Ma démarche : déplacer les frontières entre art et artisanat. Des créations métaphoriques et poétiques inspirées par la nature, tant par le règne animal que le monde végétal. Des pièces uniques conçues comme une dentelle contemporaine tridimensionnelle habillée de broderies perlées… Le geste et le temps sont des éléments indissociables du processus créatif, un geste précis et précieux comme celui de l’artisan, accompagné d’une intention contemporaine pour former une alchimie de l’étrange, une dimension mystérieuse. C’est aussi rendre visible et donner corps à des univers inconnus métaphysiques ; rendre l’insignifiant signifiant et lui redonner un sens. Un équilibre fragile prend forme entre végétal, organique et minéral, aussi fragile que la vie elle-même.
http://maiaamiel.com/

Eric Arnaud (dit Rico)
Dessinateur, graphiste y tutti quanti… « Flafla vlovlo fluflu vlavla patafla potoflo vluvlu floflo vlavla fluflu patafla vur hipnopdaire nirpofluflu a flagor nirglu vlonvlon hipnoflaire so vlovlo flafla is no vluvlu arnaflo arnaflo… nous sommes en décembre et personne pour me comprendre » Charlie Schlingo.

 

La Basse Cour Des Miracles
Collectif strasbourgeois : Daniel Depoutot, Cécilien Malartre, Valentin Malartre, Pascal Zagari François Klein
La Basse Cour Des Miracles regroupe des artistes plasticiens qui organisent et participent à des expositions, elle est installée à Strasbourg.
Invitée à participer aux Palabrasives, elle répond en envoyant ses plus fervents émissaires, fabriquant des sculptures « mécano-mobiles » !
Trier, mélanger, assembler, détruire pour construire, une fâcheuse tendance à vouloir réinventer la roue ou tout autre système déjà existant. La B,C,D,M c’est un prisme à l’intérieur duquel le spectre des matériaux se révèle à la rétine, c’est la magie à l’état brut sans autre artifice que la mamaille !
Dans la bande, il y a : Daniel Depoutot, le démiurge métallurgiste qui bosse sans équerre, ni compas, mais a le compas dans l’œil ! François Klein, dit le petit, fils d’apothicaire et charlatant hors pair. Il passe aisément du petit au grand ! Pascal Zagari, l’électricien chevronné qui n’a pas les cheveux dans le nez, plutôt magicien qu’électrotechnicien. Cécilien Malartre, le visionnaire della bellissima Nasa, l’œil rassembleur. Circulez, y’a rien à voir ! Valentin Malartre, le président tiraillé entre deux chaises, toujours présent dans les coups les plus tordus !
https://www.facebook.com/labassecourdesmiracles/

Joël Bast
Sans fureur et sans bruit, les Présences se posent, objets de mille suppositions, elles font naître un sourire tellement elles nous ressemblent, un sourire sur l’Autre et sur nos différences, ce sourire attendri qui se moque de soi-même…

Caroline Blondeel
Galets rouges - Une exposition où « tout bouge », mon travail est une installation d’images basée sur le mouvement : celui de la représentation, celui des supports légers et mobiles, et celui du spectateur. Une installation qui incite le spectateur à faire partie de son tourbillon en se mouvant sur son parcours car elle se fonde sur sa part active et son expérience vécue avec l’œuvre. Il peut ainsi observer image par image la décomposition du mouvement du personnage représenté. Dans une expérimentation attentive, il en découvre le sens. En plein air, s’il y a du vent, il peut choisir de rester statique et percevoir juste un ensemble vibrant et léger. La réalité de l’œuvre, c’est aussi celle du support récupéré et réinvesti, que je recycle pour lui faire raconter une histoire différente que celle qu’il contient déjà.
www.gyrinus.com

Patrick Blot
Sculpteur, créateur autodidacte.

 

Pierre Callon
Installé dans la région de Montpellier depuis 1999, j’ai fait partie du collectif « La grande barge » (de 1999 à 2005). En décembre 2006 je suis avec ma compagne à l’initiative de « L’Atelier du Nord », lieu de travail et d’expos, dans le quartier Figuerolles à Montpellier. Je suis également aujourd’hui vice-président de l’association des Artistes Itinérants du Monde Entier. Et le reste du temps ? Je sculpte !
http://fr.artscad.com/@/CallonPierreSculpteur

Mélusine Chosson

Depuis 2010, au travers de mes réalisations, je travaille sur la notion de fractal.
Ce qui m'a tout de suite interpellée, c'est l'universalité de cette notion, de l'ADN humain aux nervures d'une feuille d'arbre.
En effet, le fractal est par essence l'expression première de la nature. Au départ, une figure simple, identique à l'échelle près, qui aboutit à une structure gigogne complexe.
Cette notion démontre encore aujourd'hui la puissance créative de la nature, car malgré les recherches de nombreux scientifiques, nous n'avons réussi à recréer que des figures fractales, objets mathématiques en 2D.
Avec mon travail, je cherche à me reconnecter à cette puissance créative.
Mes sculptures mettent en lumière notre vaine tentative de comprendre, synthétiser et reproduire cette nature, socle fondateur de nos vies !

Marion de La Fontaine

Elles sont mutines et danseuses. Légères et séduisantes. Leurs mouvements les élèvent au-dessus d’elles-mêmes. Elles font les belles. S’élancent comme des flammes. S’enroulent en l’air comme des fumées… Des sculptures qui nous chuchotent des secrets millénaires sur l’usure et la grâce… le temps qui passe et transforme… le besoin de prendre appui sur autre que soi-même… le vertige d’exister de façon incertaine et fugitive… le féminin tendance félin…
http://www.mariondelafontaine.fr/

Domi Doré

Tout tourne, tout bouge, tout fout le camp, trop de vapeur peut-être ? Mais je me soigne. Une brise tiède qui me caresse la joue, un mécanisme qui grince jusqu’à l’extase, voilà le voyage immobile qui repart, il m’emmène loin et pourtant si près de vous !
http://www.dominique-dore.com/

Stéphane Dupré

Parallèlement à une vie professionnelle dans les domaines des arts du cirque et des arts de la rue, je m’occupe parfois à bricoler des objets « mouvementés ». À l’aide de matériaux de récupération, je conçois ces objets de fantaisie comme une invitation à la distraction.
 

Christine Fayon

Elle aurait pu choisir le pinceau pour dire son amour de la vie, elle a préféré se rouler dans les tissus, les respirer, les tricoter, les crocheter, les découper, les rouler, les effilocher, les coller, les coudre, les entremêler, les peindouiller, les décorer, les triturer… pour les faire siens.
Pour nous raconter des histoires, pour nous embarquer dans ses voyages, pour nous glisser au coin de l’œil quelques-uns de ces petits haïkus qu’il faut débusquer au détour d’un bouton-pression ou d’un éclat de perle.
Et ce jaillissement de couleurs et textures vous ravit le cœur, vous frise les moustaches et vous met l’âme en joie. !
https://dartetdemetiers.fr/textilpassion/fayon.htm

Alain Gilier

Sculpteur, autodidacte, plasticien touche-à-tout, mécanicien modeleur, tortilleur de fer et trifouilleur, à la recherche de chimères électriques, de rêves chaotiques et aléatoires. En quête d’un mouvement, d’une forme, d’une couleur, d’un geste, d’une odeur ou d’un son qui puissent éveiller des sensations de légèreté ou de plaisir, et nous plonger dans des réflexions ludiques ou dérisoires.
Suspendu dans le vide, en mouvement… pour aller où… ?!
www.alaingilier.com

Thierry Grand

Autodidacte, il invente des trucs bizarres tout seul au fond de son atelier (pour dire qu’il fait quelque chose quand on lui demande). Il se prend au jeu des rencontres artistiques et théâtrales et se met à construire de grandes constructions métalliques. Parfois sculptures, parfois structures ou installations, ses œuvres figuratives ou abstraites donnent l’impression qu’un monde parallèle est lié au nôtre.
www.thierrygrand.jimdofree.com

Guët

Sculpteur poético-ludique aux énergies douces, inventeur de machines anti-machines… Je crée des sculptures cinétiques, des tableaux animés, des installations d’extérieur utilisant les énergies douces (le vent, le courant d’une rivière, la lumière du soleil ou bien l’énergie humaine mais aussi l’énergie électrique).
L’objectif de cette fabrique non figée est bien de susciter l’émotion, de faire naître le rêve.
www.guet-cinetique.fr

Jean-Michel Halbin

Hé, on est pas bien là !
Chaise à porteur ; chaise apportée ; chaise à porter !   

www.facebook.com/Jean-Michel-Halbin-Sculpteur-Recycleur

Yseult Houssais

Je ramasse papiers, cartons, boîtes, les valises, les courriers, les images d’écoliers, livres, cahiers, carnets oubliés. Tous les matériaux promis à la disparition seront propices à ma création. Bonheur de ressusciter ces fragments en leur donnant un tout nouvel élan. Je dessine, peins, étirant la ligne d’un fil conducteur sur laquelle je marche telle une funambule du trait.
www.artmajeur.com/fr/ysih/artworks

Josèf Karôm

Josèf ne cesse de récupérer de vieux objets jetés qu’il colle, encolle, recolle. Il crée avec ses collages des histoires et des personnages un peu déjantés, loufoques, poétiques avec beaucoup d’humour. Un univers décalé, touchant et drôle.
www.vent-debout.wixsite.com/accueil/josef-karom

Arnaud Labarge

Revisite et anime l’acier sans le connaître, en le nommant, défragmenté de ses couleurs pour que resurgisse la magie des étincelles dans cet univers fantastique en quête d’humanité. Arnaud cultive l’audace et l’appel de la liberté en utilisant l’énergie de la matière et la géométrie de l’espace dans ses œuvres entre réel et imaginaire.
https://www.facebook.com/arnaud.labarge

Bertrand Lecointre

« Couleurs et mouvements »
Illustrateur, bédéiste de talent, Bertrand Lecointre a mis en mouvement et en volume ses dessins, aujourd’hui c’est avec finesse et poésie qu’il travaille avec le vent.


 

Leila Limousi

Je définis ma pratique d’hybride et d’analogique. Mêlant le bâtiment, les arts plastiques et le spectacle vivant, je crée des univers poétiques, oniriques, sensoriels. L’humain est au cœur de ma démarche. Je travaille le détournement et la transformation d’objets (souvent de la récup) pour raconter des histoires faisant appel à l’imaginaire collectif. Émerveiller, mettre en suspens, questionner.
www.leilalimousi.com

Dudu Maddedu

Auteur-acteur-musicien-plasticien.
Jean-Marie Maddedu écrit, interprète, danse, joue et met en scène depuis 1971...
En 1984, il crée la Cie Les Piétons dont il est le directeur artistique… Il signe une trentaine de créations théâtrales…
Depuis quelques années, Dudu Maddedu s’intéresse aux arts plastiques… et traficote avec les matières organiques…

Mapi

Première expo d’art cinétique ! Une grande envie de participer a motivé mes recherches.
D’habitude, je gribouille simplement à l’encre sur des supports classiques, des dessins semi-automatiques qui guident ma main dans un univers que je remplis consciencieusement ! Imaginaire symbolique, empreint d’actualités, où le trait, les détails conduisent le regard à travers des histoires, mes histoires, les vôtres, les nôtres !
Alors le mouvement dans tout ça ? Modestement, me voilà donc partie dans une nouvelle aventure, où Mobile, Équilibres, Apesanteur, Monde, Légèreté, Expression vont m’accompagner dans cette construction !
Me voilà en mouvement dans ce magnifique projet créatif.
https://mapiricard.wixsite.com/artiste

Gislaine Marro

"Mémoire ensoleillée, la sculpture est mémoire ensoleillée", Miguel Angel Asturias
Sculptures, gravures, installations, land art… toutes respirations possibles.
La recherche artistique est, pour moi, une quête de soi et, en même temps, une sortie de soi. Donner forme, donner vie… à un univers de personnages singuliers, comme posés là, figuratifs et pourtant abstraits, faits de métal et pourtant légers, ludiques et inquiétants.
Et tous avec cet air de famille !
http://www.gmarro.com/

Medhi Melhaoui

Il aborde les grandes notions du transfert, et accomplit un long projet de recherche dédié aux questions de la migration, la perception de l’horizon, la matérialité de l’abandon en utilisant un déséquilibre, le mouvement dans l’immobilité.
http://mehdimelhaoui.com/

Aude Morand Terrien

Saisir ce qui est à portée de bras dans un désir infini d’envol. Cerner les contours d’une danse. C’est au cœur d’un maelstrom de poussées contraires qu’une chimère de peau et de souffle expose sa féminité main tenante.
https://www.facebook.com/Aude-Morand-Terrien-620561511302634/

Moss

Explorateur pictural, du pinceau à la tronçonneuse, de la pointe de couteau, de la brosse aux ciseaux, tout est instrument de création. Il nous livre un voyage accéléré au cœur des émotions.
www.artcompulsion.com/fr/100_moss

Sophie Pitavy

L’homme se situe dans son espace telle une étoile dans sa constellation, toujours en mouvement mais faisant partie d’un tout. Représentant à la fois l’unique dans cette grande unité et une grande unité dans l’unique.
L’installation propose une expérience singulière, qui place le visiteur au centre d’une géométrie Sacrée en mouvement.
https://www.facebook.com/Atelier-Sophie-Pitavy-310697239128655/

Collectif Pacs (Gislaine Marro, François Bouet)

Le collectif PACS est né de la rencontre entre Gislaine, sculptrice à Sète, et François, illustrateur à Montpellier. L’idée du collectif s’est imposée devant notre désir d’élargir nos domaines de compétence, de sortir de nos pratiques de travail, de notre besoin de s’ouvrir sur d’autres formes de création. Notre éthique : limiter au maximum l’empreinte écologique de nos projets.
https://www.facebook.com/Collectif-PACS-197341454140189/

Jean Racamier

À 6 ans, j’ai été impressionné par les machines de Tinguely. À 10 ans, j’ai décroché en cachette un petit tableau cinétique de Pol Bury pour voir le mystère. Une révélation de simplicité. C’est resté…
J’ai travaillé pour des magiciens, et là c’est un peu pareil. L’art parle d’art, débrouille-toi.
www.artnet.fr/artistes/jean-racamier

Sébastien Rocheteau

Passionné de roulement à billes depuis 1992 et formé au travail du bois et du métal à la grande école sur le TAS, je récupère des objets déchus pour leur donner une seconde chance, les détournant et les assemblant au gré des idées, pour une sculpture cinétique de garage.
 

Pierre Sernin

Pas de Beaux-Arts mais une immense culture. Celle des autodidactes qui touchent à tout et ne se lassent jamais. Le parcours de cet artiste est étroitement lié à la géographie. Montpelliérain, il sculptait en taille directe dans la pierre de Castries.
Ayant choisi de vivre loin de sa source d’approvisionnement, le besoin de créer l’a poussé à collecter un nombre assez incroyable d’objets. De ces inestimables trésors est né le mouvement.
Un ami a dit de lui qu’il invente par devoir d’illusion et contre l’aridité du monde.
C’est donc tout naturellement que les sculptures cinétiques de Pierre Sernin prennent place dans les Palabrasives  2020.

Mā Thévenin

L’installation « D’ombres et de mousses » évoque la fraîcheur de l’humus et des sous-bois, par un bouquet de fleurs indigo se balançant doucement dans le vent.
Entre mort et renaissance, les petites fleurs violettes incarnent un rêve de délicatesse, invitant discrètement au voyage sucré vers l'insouciance, avec une innocence un peu désuète et l’écho mélancolique d’époques lointaines...
À la fois fraîches et lumineuses, elles ouvrent une porte invisible vers le monde des rêves, un au-delà ultra-violet, où la solitude méditative mène à la mystérieuse sagesse des très vieilles âmes humaines…
http://www.mathevenin.com/

Mini-ciné

À voir au Domaine du Chapitre à Villeneuve-lès-Maguelone du 17 au 23 septembre et au Domaine d'O à Montpellier du 28 septembre au 4 octobre

Les machines de Pierre Sernin
Pierre Sernin est né en 1959 à Montpellier. Pas de Beaux Arts mais une immense culture. Celle des autodidactes qui touchent à tout et ne se lassent jamais…

Bricoleurs de paradis, un documentaire de Rémy Ricordeau - 52’
André, Michel, Arthur, et bien d’autres consacrent leur temps à s’occuper de leur jardin et à décorer leur maison. Mais à la différence du bricoleur ou du jardinier lambda, ils les transforment en des mondes fantastiques, peuplés de créatures bariolées faites de bric et de broc. Des créateurs modestes et géniaux, naïfs et habiles, qui, en douceur, transgressent les règles sociales en revendiquant leur incroyable liberté.

André et les Martiens, un documentaire de Philippe Lespinasse - 66’
Une promenade bouleversante, dans une proximité rare avec des artistes « bruts » ou outsider, qui travaillent de façon solitaire et construisent des univers qui renversent nos perspectives sur l’art. Depuis 1964, André fabrique des fusils, des centaines de fusils pour « tuer la misère ».
« L’art brut est libertaire. Il n’a ni Dieu ni maître, sauf ceux qu’il s’invente. L’art brut n’est l’héritier de personne et ne reproduit aucun stéréotype. Il n’attend ni reconnaissance, ni approbation. » Philippe Lespinasse.

NOUS SUIVRE
  • Facebook Social Icon

Cette manifestation n’existerait pas sans les compañeros et compañeras. Et un grand merci à la DRAC Occitanie, au Département de l’Hérault, à Montpellier Méditerranée Métropole, au Domaine d’O, au Domaine du Chapitre et à la mairie de Villeneuve-lès-Maguelone.

Avis de chantier a pour objet d’associer

à une réflexion sociale et environnementale,

fondée sur le respect et le partage,

une expression artistique ouverte à toutes les cultures.

© 2020 par Élodie Dombre / Avis de chantier. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now